Ne t’enfuis plus de Harlan Coben

 

 

 

Ne t’enfuis plus de Harlan Coben,

Publié aux éditions France Loisirs,

2019, 490 pages.

 

 

 

Votre fille a fugué avec un garçon peu fréquentable.
Vous ne l’avez pas vu depuis six mois. Et là, vous la retrouvez dans Central Park jouant de la guitare. Mais ce n’est plus la jeune fille pétillante que vous avez élevée.
Vous l’approchez et lui demandez de rentrer à la maison.
Elle se met à courir. Vous la suivez.
Quel autre choix avez-vous ?

Je remercie les éditions France Loisirs de m’avoir envoyé le dernier roman de Harlan Coben. Je ne suis pas forcément une grande fan de l’auteur mais j’aime en lire de temps en temps. C’est toujours efficace. Ce fut le cas ici, une fois de plus.

Dans cette intrigue, le lecteur suit Simon. Il est père de trois enfants. Il travaille dans la finance tandis que sa femme Ingrid est pédiatre. Jouissant d’un bel appartement à New-York, la famille aurait pu avoir une vie de rêve. Or Paige, l’aînée de la fratrie, s’est enfuie. Elle a basculé dans la drogue. Elle vivote avec Aaron, son petit-ami.

Un jour, Simon aperçoit Paige à Central Park. Il tente de la convaincre de rentrer chez eux mais Simon frappe Aaron. Une touriste filme la bagarre. Paige s’enfuit une fois de plus et Simon est arrêté par la police. Le scandale éclate: Simon est perçu comme l’incarnation du monde de la finance qui s’en prend aux pauvres, aux SDF. Bien plus tard, Aaron est retrouvé assassiné, la gorge tranchée. Paige a disparu. Tous les soupçons se tournent alors vers Simon. A-t-il tué Aaron pour récupérer Paige? Et qu’ont à voir ces mystérieuses disparitions dont l’enquêtrice Elena Sanchez est chargée?

Comme dans tous les précédents romans d’Harlan Coben, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette intrigue une lecture efficace. Le rythme est haletant d’un bout à l’autre. Simon doit enquêter malgré lui pour savoir qui a tué Aaron mais surtout pour connaître la vérité au sujet de Paige. Les intrigues de Simon et d’Elena Sanchez vont se croiser. Au départ, on ne voit pas le rapport entre les deux enquêtes et puis, comme les pièces d’un puzzle, tout se met peu à peu en place. L’intrigue est d’ailleurs assez complexe et j’ai compris assez tardivement les tenants et les aboutissants du roman.

L’ambiance est assez pesante et évolue entre l’univers de la drogue et celui d’une secte étrange. On croisera par ailleurs deux tueurs à gage complètement fêlés qui ajoute une dimension lourde de sens au roman. Comme je le disais au départ, le rythme est haletant et les chapitres brefs y contribuent. L’action fait partie prenante de l’intrigue et il fut difficile de s’empêcher de tourner les pages pour connaître le fin mot de l’histoire.

J’apporterai quelques bémols à ma lecture cependant. Certains dialogues ne sont pas nécessaires et comblent parfois « les trous » plus qu’autre chose. J’ai remarqué aussi des petites incohérences dans le scénario. Certaines choses encore qui me paraissaient superficielles, sans intérêt pour l’enquête.

« Ne t’enfuis plus » est le roman idéal pour cet été sur la plage. Toujours aussi efficace, Harlan Coben nous donne à lire une intrigue haletante.  

Publicités

3 réflexions sur “Ne t’enfuis plus de Harlan Coben

    • En fait j’ai trouvé qu’il y avait des trucs bizarres comme les tests ADN que fait faire Simon. Je trouve ça peu crédible en fait et sans grand intérêt. Il y a aussi des trucs qui me chiffonnent concernant le trafiquant de drogues mais ça reste du détail, rien de bien important.

  1. Pingback: Bilan Lectures du mois de juin! | Carolivre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s