La Passe-Miroir, Tome 3: La Mémoire de Babel

 

 

La Passe-Miroir, Tome 3: La mémoire de Babel de Christelle Dabos,

Publié aux éditions Gallimard Jeunesse,

2017, 485 pages.

Thorn a disparu depuis deux ans et demi et Ophélie désespère. Les indices trouvés dans le livre de Farouk et les informations livrées par Dieu mènent toutes à l’arche de Babel, dépositaire des archives mémorielles du monde. Ophélie décide de s’y rendre sous une fausse identité.

Je me suis enfin attachée à dégommer ce qui devait être le dernier tome de la saga de la Passe-Miroir. Je dis bien « devait » car entre temps, un quatrième tome clos la saga définitivement!

J’avais moyennement aimé le premier tome, beaucoup plus apprécié le deuxième. Ce troisième tome est pour moi réussi. Le seul hic c’est que j’ai eu beaucoup de mal à me rappeler les deux précédents. Christelle Dabos déploie quand même un univers complexe. Pas évident de s’y repérer surtout que l’intrigue débute in media res sans laisser la possibilité au lecteur de se remémorer ce qu’il s’était passé bien avant.

Inutile donc de vous résumer l’intrigue qui vous spoilerait. Je peux juste vous dire que l’univers déployé par l’auteur est, selon moi, de plus en plus étoffé et dense. La Passe-Miroir est destiné aux bons lecteurs adolescents ou jeunes adultes. J’ai parfois eu la sensation de retrouver cette magie, cette ambiance chère à Harry Potter. Tous les détails comptent: un objet, une phrase prononcée. Christelle Dabos n’est passée à côté de rien.

Le personnage d’Ophélie est toujours aussi intéressant car elle reste jusqu’au bout une anti-héroïne: myope, maladroite, rondelette. Elle gagne pourtant en assurance. Les autres personnages laissent place à une certaine diversité appréciable, sans que l’auteur en fasse des tonnes. Je trouve ça vraiment intéressant de ne pas voir seulement que des héros blancs et hétéros.

On sent toutefois que l’auteur n’avait pas forcément prévu une suite à ce troisième tome et j’ai eu l’impression qu’elle forçait les choses à la toute fin du roman.

Cette lecture me conforte dans l’idée que Christelle Dabos possède une plume complexe et je suis curieuse de voir vers quels horizons elle va se tourner. Quant au quatrième tome, je le lirai si j’en ai l’occasion.

Une réflexion sur “La Passe-Miroir, Tome 3: La Mémoire de Babel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s