L’Outsider de Stephen King

 

 

L’Outsider de Stephen King,

Publié aux éditions du Livre de Poche,

805 pages, 2020.

PARFOIS, LE MAL PREND LE VISAGE DU BIEN. Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute. Pourtant, malgré l’évidence, Terry Maitland affirme qu’il est innocent.

Quand j’ai parfois un petit coup de mou côté lecture, j’aime bien lire un Stephen King. C’est comme m’enrouler dans un plaid moelleux. C’est confortable, ça va tout seul et ça réconforte. L’Outsider a été pour moi l’une de ces lectures qui me remettent le pied à l’étrier littéraire.

A Flint City, le corps d’un petit garçon est retrouvé mutilé et violé en pleine forêt. Toutes les preuves accablent Terry Maitland, un bon père de famille, prof d’anglais et entraîneur de l’équipe de baseball locale. Tests ADN, caméras de surveillance et témoignages: tout l’accuse! Mais Terry a un alibi en béton et peu à peu le doute s’installe chez les enquêteurs zélés qui pensaient tenir leur suspect…

L’Outsider débute comme une enquête policière classique pour glisser peu à peu vers le thriller surnaturel. Tout accable Terry de cet acte odieux et pourtant… Il faut savoir lâcher prise comme les enquêteurs et accepter que certaines choses nous dépassent. J’ai été happée par cette intrigue du début à la fin. L’atmosphère se fait plus délétère et glaçante au fil des pages. On bascule peu à peu dans un surnaturel qui fait froid dans le dos mais toujours maîtrisé et bien dosé. Le macabre s’associe au paranormal dans une enquête menée tambour battant.

Il faut savoir que L’Outsider est un roman qui peut faire suite à la trilogie de Mr Mercedes que j’avais adorée. C’est mieux de la lire avant en effet (mais pas obligatoire) puisqu’on y retrouve un des personnages. C’est d’ailleurs l’un de mes personnages préférés chez le King. King y a glissé de nombreuses références pour mon plus grand bonheur!

Comme toujours avec King, les questions politiques sont sous-jacentes et bien menées. King est toujours là pour critiquer l’administration Trump: le système judiciaire en prend pour son grade! La violence de la société y transpire à grandes gouttes… C’est assez jouissif ! Un petit coup de griffe qui fait du bien.

« L’Outsider » est un excellent thriller que je recommande: un équilibre parfait entre enquête policière et fantastique!

Une réflexion sur “L’Outsider de Stephen King

  1. J’avoue ne pas être une inconditionnelle de King. Etant jeune, j’ai aimé ses classiques (Carrie, Christine… et celui pour sa fille « Les yeux du dragon ») mais récemment j’en ai lu d’autres qui m’ont vraiment déçue voir ennuyée. Pour cet Outsider, j’ai donc opté pour la version série et là aussi, je n’ai pas été convaincue. Pourtant, ça commence bien, l’idée me plait et le début est prenant, mais je trouve que globalement vers le milieu ça « patouille » toujours et tire en longueur. Je ne sais pas si l’adaptation est fidèle cependant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s