Les Maîtres enlumineurs de Robert Jackson Bennett

Les Maîtres enlumineurs de Robert Jackson Bennett,

Publié aux éditions Albin Michel Imaginaire,

2021, 630 pages.

Toute l’économie de l’opulente cité de Tevanne repose sur une puissante magie : l’enluminure. À l’aide de sceaux complexes, les maîtres enlumineurs donnent aux objets des pouvoirs insoupçonnés et contournent les lois de la physique. Sancia Grado est une jeune voleuse qui a le don de revivre le passé des objets et d’écouter chuchoter leurs enluminures. Engagée par une des grandes familles de la cité pour dérober une étrange clé dans un entrepôt sous très haute surveillance, elle ignore que cet artefact a le pouvoir de changer l’enluminure à jamais : quiconque entrera en sa possession pourra mettre Tevanne à genoux. Poursuivie par un adversaire implacable, Sancia n’aura d’autre choix que de se trouver des alliés.

Avec ce premier tome des Maître enlumineurs, Robert Jackson Bennett frappe fort. Il convie le lecteur à un voyage, une aventure dans un monde de fantasy incroyablement riche et complexe.

Bienvenue à Tevanne, riche cité, dont l’économie repose sur quatre maisons marchandes. Grâce à la magie, ces dernières enluminent des objets de manière à leur donner des pouvoirs. Si vous ne faites pas partie de ces maisons, vous vivez alors dans les communes, un cloaque fait de bric et de broc, un bidonville en somme. C’est là que vit Sancia Grado, voleuse d’objets enluminés. Un riche client lui a d’ailleurs demander de voler un objet dans un des entrepôts du front de mer. Sancia dérobe une clé étrange. C’est alors le début des ennuis…

Ce premier tome introduit un univers de fantasy très riche. Le lecteur prend connaissance d’un monde magique fondé sur l’enluminure, sorte de runes qui permettent d’envoûter les objets. L’auteur nous explique, à travers ses personnages, comment fonctionne ce monde complexe. Il y a parfois des explications ardues mais j’ai beaucoup aimé être immergée directement dans cet univers très original.

On suit Sancia, personnage féminin assez badass, que j’ai bien sûr adorée! Elle n’a pas sa langue dans sa poche et les insultes fusent avec elle. Elle a beaucoup de caractère et un passé très intéressant. Elle a aussi le don de « communiquer » avec les objets rien qu’en apposant les mains dessus ce qui lui permet de glaner des informations importantes. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé suivre et c’est elle qui porte le roman.

J’ai enfin adoré le rythme de ce roman. Les dialogues valent leur pesant d’or. C’est très dynamique et on ne s’ennuie pas. Il y a beaucoup d’actions qui fait qu’on a aucune envie de refermer le livre. Si pour moi ce n’est pas un coup de cœur, malgré tout, c’est peut-être parce que finalement l’intrigue a pris un chemin un peu trop convenu, attendu à mon goût.

Ce premier tome des « Maîtres enlumineurs » est un roman de fantasy incroyable: un système de magie inédit, un personnage féminin inoubliable et des dialogues savoureux. Le cocktail parfait qui vous emportera très loin dans cet univers magique.

3 réflexions sur “Les Maîtres enlumineurs de Robert Jackson Bennett

  1. Personnellement, c’est l’un des meilleurs ouvrages de Fantasy que j’ai pu lire depuis le tome 1 de Fils-des-Brumes de Sanderson. Je suis fan ! Quel souffle, quel rythme, quel système de magie !

  2. Pingback: « Ce premier tome des « Maîtres enlumineurs » est un roman de fantasy incroyable: un système de magie inédit, un personnage féminin inoubliable et des dialogues savoureux. Le cocktail parfait qui vous emportera très loin dans cet univers magique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s