Émissaires des morts de Adam-Troy Castro

Émissaires des morts de Adam-Troy Castro,

Publié aux éditions Albin Michel Imaginaire,

2021, 709 pages.

Quand elle avait huit ans, Andrea Cort a été témoin d’un génocide. Pis, après avoir vu ses parents massacrés, elle a rendu coup pour coup. En punition de ses crimes, elle est devenue la propriété perpétuelle du Corps diplomatique. Où, les années passant, elle a embrassé la carrière d’avocate, puis d’enquêtrice pour le bureau du procureur. Envoyée dans un habitat artificiel aussi inhospitalier qu’isolé, où deux meurtres viennent d’être commis, la jeune femme doit résoudre l’affaire sans créer d’incident diplomatique avec les intelligences artificielles propriétaires des lieux. Pour ses supérieurs, peu importe quel coupable sera désigné. Mais les leçons qu’Andrea a apprises enfant ont forgé l’adulte qu’elle est devenue : une femme pour le moins inflexible, qui ne vit que pour une chose, « combattre les monstres ».

Andrea Cort est enquêtrice pour le bureau du procureur. Elle est envoyé sur les lieux d’un crime, sur une planète ou plutôt un habitat inhospitalier, peuplé d’humains et d’extraterrestres. Elle doit ménager les susceptibilités pour mener son enquête à bien. Mais entre la toute-puissance des intelligences artificielles et les coups-bas de humains, Andrea Cort devra plus qu’à n’importe quel autre moment faire preuve de sang-froid…

Avec ce roman de SF, l’auteur nous présente un personnage de SF vraiment bien construit. Andrea Cort a assisté, lorsqu’elle avait 8 ans, à un génocide. Cette tragédie a fait d’elle un être à part, seul, solitaire et presque froid mais d’une impartialité sans faille car elle connaît trop bien le prix du sang. Ce fardeau, elle le porte à bout de bras comme une croix. Ses enquêtes sont pour elle une manière d’expier ses péchés et peu importe le prix à payer. J’ai vraiment adoré ce personnage d’une complexité rare pour un roman de SF.

En préambule du roman, l’éditeur a placé quatre nouvelles qui permettent au lecteur de se familiariser avec cet univers bien particulier. On y rencontre des peuples étranges (des extraterrestres!), des habitats inhospitaliers, des coutumes différentes. C’est vraiment un univers riche et passionnant.

Dans le roman, l’auteur nous livre une enquête complexe mais très bien menée qui amène des questions éthiques et philosophiques non négligeables. C’est de la SF, certes, mais qui soulèvent des questions profondes et judicieuses. J’ai tout simplement hâte de lire la suite des enquêtes d’Andrea Cort, un personnage marquant!

Avec « Émissaires des morts », Adam-Troy Castro réussit un pari audacieux, celui de faire lire un roman de SF accessible et profond.

Une réflexion sur “Émissaires des morts de Adam-Troy Castro

  1. Pingback: La troisième griffe de Dieu de Adam-Troy Castro | Carolivre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s