Le Secret de l’épouvanteur, Joseph Delaney

Le secret de l’épouvanteur de Joseph Delaney

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’hiver va être long et rude, mon fils. Tous les signes l’annoncent. Les hirondelles se sont envolées vers le sud presque un mois plus tôt qu’à l’accoutumée, et les premières gelées sont survenues alors que mes rosiers étaient encore en fleur Je n’avais jamais vu ça. Ça sera une période éprouvante : aucun de nous n’en sortira indemne. Aussi, ne quitte jamais ton maître. Il est ton seul véritable ami. Vous devrez vous soutenir l’un l’autre  » Alors que le froid se fait plus vif, l’Epouvanteur reçoit un message qui semble grandement le perturber. Il décide aussitôt de quitter Chipenden pour se rendre dans sa maison d’hiver, à Anglezarke. La vieille demeure est lugubre : dans les profondeurs obscures de ses caves sont enfermées des sorcières et des gobelins. Quant au mystérieux auteur de la lettre, qui rôde dans les parages, il se révèle être l’ennemi juré de John Gregory. Au cours de longs mois d’hiver, Tom découvre peu à peu le passé caché de son maître. L’Epouvanteur doit-il payer le prix de ses erreurs de jeunesse ? Lorsque certains secrets qu’il a toujours dissimulés, seront finalement dévoilés, Tom va se trouver en grand danger…

 

   Je continue ma lecture de la saga avec ce troisième titre. Encore une fois, ce fut une bonne lecture même si j’ai quelques griefs contre l’auteur.

   Dans ce troisième roman, Tom Ward, l’apprenti épouvanteur, continue de suivre son maître John Gregory. Un jour, ce dernier reçoit une mystérieuse lettre. Il doit partir de toute urgence à Anglezarke, la résidence d’hiver. Là-bas, Tom va faire la connaissance d’un ancien amour de John Grégory. Il comprend que son maître a lui aussi un passé dont il a du mal à se détacher. Ce lourd secret ne lui apportera d’ailleurs que des problèmes.

   Dans ce tome, j’ai aimé retrouvé l’ambiance glacée et lugubre à laquelle l’auteur nous a habitué. La vieille maison d’Anglezarke a tout d’une maison hantée. Elle est d’abord située dans une faille où la lumière ne pénètre qu’une heure par jour. Froide, humide, la maison n’a rien d’accueillant. Elle recèle de plus, dans ses caves, des gobelins et des sorcières entravés. A chaque fois l’auteur parvient à m’immerger dans son monde froid et mortifère. En outre, au-dehors, le blizzard se lève, condamnant les personnages à rester cloîtrer dans leur demeure.

   On en apprend aussi plus sur le passé de John Gregory. Comme Tom, on constate que le vieux maître n’est pas infaillible et qu’il a aussi des faiblesses humaines. Par contre, j’ai trouvé que l’auteur se répétait. Une fois de plus, John Gregory sera dans l’impossibilité de se battre. Ce sera donc à Tom d’assurer cette tâche. Le même procédé avait déjà été employé dans le deuxième tome. L’auteur manque d’inspiration pour mettre les talents de Tom au premier plan. J’aurais aimé une autre manière de faire car j’ai peur qu’à la longue cela lasse le lecteur!

   C’est le seul grief que j’adresserai à l’auteur. J’aime toujours autant suivre Tom dans son apprentissage. Les malheurs de la vie font qu’il grandit et mûrit de plus en plus au point de dépasser le maître. Au fur et à mesure, l’auteur distille aussi son savoir sur les sorcières et autres créatures malfaisantes et j’aime, comme Tom, en apprendre toujours plus par petites touches.

   J’ai globalement apprécié ce tome de la saga même si ce problème de répétition me chagrine un peu. En tout cas, je suis déterminée à aller jusqu’au bout!

Publicités

4 réflexions sur “Le Secret de l’épouvanteur, Joseph Delaney

  1. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous? #26 | carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s