Fille d’Hécate, Tome 2: Le parfum du mal de Cécile Guillot

  Fille d’Hécate, Tome 2: Le parfum du mal de Cécile Guillot,

  éditions du Chat noir,

  2013, 160 pages,

  Pour l’acheter: Fille d’Hécate, Tome 2

 

 

 

 

«Il parait que je suis devenue une femme et une sorcière accomplie… pourtant j’ai besoin plus que jamais qu’Hécate guide mes pas. Me voilà au service de la police, à tenter d’élucider des meurtres grâce à mes pouvoirs naissants. Ajoutez à cela ma recherche de boulot et mon ex qui refait surface… Voilà de quoi être déboussolée ! » Après la découverte de ses dons d’empathie, Maëlys est propulsée au sein d’une enquête macabre : des jeunes filles ont été retrouvées atrocement mutilées, les scènes de crime évoquant la magie noire. Elle et ses amies vont devoir explorer les côtés les plus sombres de Marseille tandis que la vie sentimentale et professionnelle de notre héroïne ne fait que se compliquer de plus en plus…

Souvenez-vous… Il y a quelques jours, j’ai profité de la promotion des éditions du Chat Noir pour m’offrir les deux tome de Fille d’Hécate. J’ai lu et chroniqué le premier tome La voie de la sorcière que j’ai particulièrement aimé pour l’ambiance et l’intrigue. Hélas, ce second tome m’a bien déçue. Je n’ai pas retrouvé l’enthousiasme du premier. Voici pourquoi.

Dans ce second tome, nous retrouvons notre héroïne Maëlys. Elle expérimente toujours ses nouveaux talents de sorcière. Au début du roman, elle est appelée par la police. Un crime horrible a été commis. Une jeune fille a été retrouvé égorgée dans une ruelle marseillaise avec une sorte d’inscription magique à ses côtés. L’inspecteur en charge de l’affaire demande à Maëlys d’essayer d’entrer en contact avec la morte afin d’en savoir plus.

J’ai trouvé que cette entrée en matière était spéciale. Maëlys a certes des pouvoirs de télépathie mais de là à ce que la police l’appelle pour résoudre un crime, il y a du chemin. J’ai trouvé cela étrange et décalé. Cette intrigue arrive comme un cheveu sur la soupe et ne semble pas vraiment réaliste.

La suite de l’histoire a confirmé mes doutes. Maëlys reprend son petit traintrain quotidien jusqu’à l’arrivée de son ex dans sa vie. Là aussi, l’intrigue manque de cohérence et d’organisation. On voit bien où l’auteur cherche à nous entraîner: le trio amoureux! Hé oui, comment y échapper? Il semblerait que ce soit le détour obligé pour qui veut construire une histoire d’amour. Alors qui de son ex ou du bel Alex, Maëlys choisira-t-elle? Cette situation ne m’a pas une seule fois émoustillée ni fait rêver mais plutôt gonflée. Je trouve cela dommage car l’intrigue retombe dans le mièvre, la bluette amoureuse sans intérêt.

Enfin, le dernier point négatif pour moi concerne la résolution de l’intrigue. Comme dans le premier tome tout va extrêmement vite. En deux pages, le tour est joué. Une fois de plus, l’héroïne se jette tête baissée dans le piège tendu pas « le méchant ». Une fois de plus, elle est sauvée in extremis. Les dialogues qui accompagnent d’ailleurs son moment de bravoure sont, avouons-le, ridicules. Et puis je n’ai pas toujours vraiment compris ce que cherchait à obtenir le méchant de l’histoire: la fin du monde? Le pouvoir absolu? Bref, ça sent le réchauffé et ça manque d’idées.

J’avais vraiment apprécié le premier tome que j’avais trouvé rafraîchissant. Ce second tome n’a pas réussi à me convaincre. C’est vraiment dommage pour cette saga.

Publicités

2 réflexions sur “Fille d’Hécate, Tome 2: Le parfum du mal de Cécile Guillot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s