Les Outrepasseurs, Tome 1: Les héritiers de Cindy Van Wilder

   Les Outrepasseurs, Tome 1: Les héritiers de Cindy Van Wilder,

   Publié aux éditions Gulf Stream,

   2014, 347 pages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

Décidément, j’enchaîne les coups de cœur en ce moment. Après le magnifique roman de Katarina Bivald, je me suis lancée dans un tout autre style avec le premier tome des Outrepasseurs, repéré pour ses nombreuses et enthousiastes critiques sur la blogosphère.

Je ne m’attendais pas à ce genre d’intrigue mais plutôt à quelque chose de très marqué au niveau fantasy avec des fées, des dragons et de la magie comme on peut en lire dans de nombreux autres romans. J’ai été agréablement surprise par la tournure que prenait les choses au fur et à mesure de ma lecture et je ne peux que saluer le talent et la culture de l’auteur.

C’est d’abord le style, la langue employés par l’auteur qui m’ont étonnée. Cindy Van Wilder écrit vraiment bien, même très bien. J’ai souvent remarqué que dans les romans fantasy, le style est plus ou moins « sacrifié » au profit de l’intrigue. Je m’attendais à une narration simple, un peu basique. Dès les premières pages, l’écriture de l’auteur m’a ravie. On voit que Cindy Van Wilder maîtrise la langue. Son écriture est belle, fluide mais à la fois complexe. Elle sublime les mots. J’ai grandement apprécié la langue déployée tout au long de ce roman.

J’ai bien sûr aimé l’intrigue également. Elle commence avec Peter, un jeune garçon banal, simple qui aime jouer au foot et qui rêve d’entrer dans une équipe nationale. Rapidement, sa vie va basculer. Un soir, Peter est agressé. Un renard- j’ai bien dit un renard – vole à son secours. Sa mère lui explique succinctement qu’elle peut se transformer comme elle souhaite en renard et qu’elle sert un ordre mystérieux appelé les Outrepasseurs. Cette nuit-là, Peter va être initié et en apprendre plus sur ces fameux Outrepasseurs.

Ce premier tome est donc un tome qui met en place l’histoire des Outrepasseurs et qui présente les choses. Qui sont les Outrepasseurs? D’où viennent-ils? Grâce à un système de flashback, Peter va être plongé dans leur histoire. L’intrigue se met en place tout doucement et donne déjà beaucoup de clés au lecteur pour comprendre ce que sont ces fameux Outrepasseurs.

Il aurait pu s’agir d’une histoire simple, rapidement éclipsée par la propre destinée de Peter. Là encore, l’auteur déjoue tous les paramètres puisqu’elle raconte en détail (les 3/4 du roman en fait) l’histoire des Outrepasseurs. Et cette histoire va prendre racine au Moyen-âge, dans le petit bourg de Maupertuis. Ce nom ne vous dit rien? Et pourtant, il m’a mis la puce à l’oreille dès le départ. Les noms des personnages jouant un rôle dans cette intrigue n’ont fait que confirmer mes soupçons: Grimbert, Hermeline, Hersent et tous les autres font bien entendu référence au Roman de Renart, célèbre fabliau du Moyen-âge. Là encore, j’ai été bluffée par la culture et le culot de l’auteur. Aller chercher un fabliau du Moyen-âge et l’adapter ou en tout cas s’en servir de base pour construire son intrigue, il fallait le faire. Et c’est une vraie réussite!

L’auteur n’est pas tendre avec ses personnages. La violence parsème son récit. Encore une fois, elle prend le contre-pied de ce que le lecteur attend d’elle. Les fées ne sont pas gentilles, bien au contraire: elles sont sanguinaires, sans âme, maléfiques. Quant aux hommes, ils sont bien misérables face aux pouvoirs de ces fées étranges. Cindy Va Wilder restitue avec intelligence l’atmosphère de ce moyen-âge où les superstitions dominent, où la peur du diable invite les hommes à commettre l’innommable. J’ai été emportée par cette histoire de malédiction.

C’est un sans faute pour les Outrepasseurs. L’intrigue et la Plume de l’auteur m’ont subjuguée. Je n’ai qu’une hâte à présent: me procurer le deuxième tome!

Publicités

8 réflexions sur “Les Outrepasseurs, Tome 1: Les héritiers de Cindy Van Wilder

  1. Pingback: Les Outrepasseurs, Tome 2: La reine des neiges de Cindy Van Wilder | carolivre

  2. Pingback: Les Outrepasseurs, Tome 3: Le Libérateur de Cindy Van Wilder | Carolivre

  3. Pingback: Mémorex de Cindy van wilder | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s