La Dame des deux terres de Wendy Wallace

 

La Dame des deux fleuves de Wendy Wallace,

Publié aux Presses de la Cité,

2016, 384 pages.

 

 

 

 

 

Passionnée d’égyptologie, souffrant d’un asthme sévère, la jeune Harriet persuade sa mère de quitter Londres pour le soleil de l’Afrique. Sur le bateau qui les mène à Alexandrie, elles font la connaissance d’un peintre très séduisant. Confrontée aux douleurs du passé et aux dangers de la vie égyptienne, la jeune femme entame un voyage intense et bouleversant.

Encore une fois, merci aux éditions Presses de la Cité qui m’ont laissé choisir ce titre dans leur catalogue. Je ne me suis pas trompée en lisant ce roman qui m’a vraiment ravie et m’a emportée loin sur les rives du Nil.

Tout commence en Angleterre, à Londres précisément, vers la fin du 19 ème siècle. Harriet est une jeune femme de 23 ans ou plutôt déjà une vieille fille. Asthmatique, elle n’est jamais vraiment sortie de chez elle, couvée et protégée par sa mère Louisa, dans leur maison londonienne. Mais si Harriet n’est jamais allée à l’école, elle n’en demeure pas moins intelligente. Autodidacte, elle nourrit une passion pour l’Égypte et griffonne des hiéroglyphes dans un carnet secret.

Alors que son mal empire, elle convainc sa mère d’effectuer un voyage en Égypte afin de bénéficier du climat chaud et sec.  C’est ainsi qu’accompagnée de sa mère et de sa tante bigote Yael, qu’Harriet embarque sur un navire à destination du Caire. Sur le bateau, Harriet fait la connaissance de Mme Cox puis du mystérieux peintre Eyre Soane. Ce dernier semble particulièrement bien connaître sa mère, Louisa, dont le passé trouble les lie. Bientôt Eyre Soane songe à une terrible vengeance dont l’instrument sera la pauvre Harriet.

A travers ce roman, Wendy Wallace noue les intrigues et joue sur plusieurs tableaux. C’est ce que j’ai particulièrement aimé. Son roman est d’abord un roman d’apprentissage. En effet, Harriet va découvrir le monde aux côtés de sa mère et de sa tante. Avec l’apparition de Mme Cox puis d’Eyre Soane, elle va se confronter à des sentiments qu’elle n’a jamais ressentis et enfin ouvrir les yeux sur le vrai monde. Un peu plus tard, lorsqu’elle rencontrera le professeur Woolfe, elle tentera de se réaliser en tant qu’individu et de penser pour une fois à la vie plutôt qu’à la mort.

La Dame des deux terres est aussi un roman plus sombre sur l’histoire trouble d’une femme, Louisa, qui tente de cacher son passé. Le lecteur, par de savants retours en arrière, prend connaissance de l’adolescence de Louisa. Si je me suis doutée rapidement des conséquences de ses actes passés, j’ai aimé voir comment ce personnage, lisse en apparence, se confrontait à son passé et tentait de survivre. L’intrigue se complique avec Eyre Soane, un garçon détestable au possible, qui aime jouer avec les autres et qui n’hésitera pas à faire de Harriet son jouet de prédilection. La relation entre les deux jeunes gens est particulièrement malsaine et en tant que lectrice, j’avais vraiment l’impression de voir jouer un chat avec une innocente souris.

Enfin, ce roman est un roman d’aventures, de voyage. On part d’un Londres embrumé par le fog, poisseux, irrespirable pour accéder au Caire brûlant, étouffant mais tellement chatoyant. L’auteur nous invite au voyage à travers tous les sens. Un peu plus tard, c’est l’Égypte mythique qui s’offre à nous à travers les temples, les tombeaux mis à jour et les pyramides. C’est aussi un roman qui se veut historique en retraçant la découverte par mais surtout l’exploitation des sites archéologiques par les Européens suivie de toutes les dérives qui vont avec en témoigne ce charmant couple d’anglais qui grave ses initiales sur la statue d’un monarque égyptien!!

La Dame des deux terres est un roman aux multiples facettes naviguant entre le roman historique, le récit d’apprentissage et l’intrigue familiale. Les moments sombres succèdent aux moments plus chatoyants et colorés reflétant la vie dans ce qu’elle a de plus complexe finalement. L’auteur nous entraîne sans cesse dans une nouvelle direction pour le plus grand bonheur du lecteur!

Publicités

4 réflexions sur “La Dame des deux terres de Wendy Wallace

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s