Hunkeler et l’Affaire Livius de Hansjörg Schneider

 

Hunkeler et l’Affaire Livius de Hansjörg Schneider,

Publié aux éditions Le Verger éditeur,

2017, 277 pages.

 

 

 

Le corps d’un homme est découvert le jour de l’an dans un jardin des faubourgs de Bâle, dans un territoire sous juridiction française. Le mort a été abattu, mais a été suspendu à un croc de boucher aux solives de son cabanon de jardin, comme un quartier de viande.

Je remercie Le Verger éditeur pour sa confiance et Camille pour sa gentille attention. Ils m’ont proposé de découvrir la première enquête traduite en français de l’inspecteur Hunkeler, très connu en Allemagne et en Suisse. J’étais curieuse de connaître ce personnage célèbre Outre-Rhin et j’ai été charmée par ma lecture.

Passez votre chemin si vous recherchez du suspense, des course-poursuites et de l’action. Hansjörg Schneider, l’auteur de ce roman policier, prend tout son temps et c’est moins l’intrigue qui compte que la profondeur des personnages et l’atmosphère du livre.

Son inspecteur Hunkeler est d’abord un policier qui n’est ni alcoolique ni dépressif. Il mène sa vie tranquille avec Hedvig, sa compagne, dans une petite ferme alsacienne. On fait appel de temps en temps à lui pour enquêter car le bonhomme sait s’y prendre. Alors qu’il vient de fêter le nouvel an, Hunkeler est appelé car un homme a été retrouvé abattu d’une balle et suspendu à un croc de boucher, dans un jardin communautaire de Bâle. C’est l’occasion pour Hunkeler de mener des interrogatoires, la plupart du temps devant un bon repas. En effet, ici on prend son temps. Au détour d’un indice, Hunkeler déguste un plat typiquement alsacien, s’envoie du bon vin et quelques cigarettes. L’auteur nous fait voir la Suisse côté face avec son lot de misère, ses jalousies mais aussi ses paysages magnifiques. Avec une élégance, il nous décrit cette Suisse et cette Alsace rurale, un peu reculées mais tellement belles. Les hommes sont taiseux, on se méfie de l’étranger et pourtant Hunkeler parvient à mener sa barque. Hunkeler c’est la force tranquille qui connaît bien son sujet.

Avec beaucoup d’humour également, l’auteur montre la rivalité entre la police suisse et française qui se mettent des bâtons dans les roues pour aboutir à des réunions absurdes. L’Alsace est aussi un personnage à part entière. Ni vraiment française ni vraiment allemande, elle porte en elle une identité forte et l’auteur parvient à nous le faire voir avec beaucoup d’intelligence sans jamais tomber dans le cliché. 

C’est aussi l’occasion pour l’auteur de dresser un portrait intéressant de la société bâloise. Hunkeler interroge aussi bien des suisses natifs que des immigrés. Avec douceur et psychologie, il parvient à faire parler les gens. L’auteur immerge son lecteur dans une ambiance de café doucement sur le déclin où l’on côtoie des ouvriers attablés devant des saucisses au foie, de quartiers authentiques où les kebabs s’alignent auprès des saunas. J’ai vraiment eu l’impression de parcourir les rues de Bâle aux côtés d’Hunkeler.

L’intrigue policière m’a plu. Même si elle met du temps à démarrer, j’ai beaucoup aimé son côté historique qui nous fait remonter jusqu’à la seconde guerre mondiale et qui montre qu’une fois de plus la page n’est pas totalement tournée.

Avec Hunkeler et L’affaire Livius, j’ai découvert un roman policier bien construit, aux personnages intéressants et touchants. L’aspect contemplatif du roman plonge le lecteur dans une atmosphère particulière qui donne envie d’aller faire un tour du côté suisse. A savoir que le roman a été adapté en téléfilm.

Advertisements

Une réflexion sur “Hunkeler et l’Affaire Livius de Hansjörg Schneider

  1. Pingback: Mes partenariats | Carolivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s