La Peur de C.L Taylor

 

 

La Peur de C.L Taylor,

Publié aux éditions Marabout, collection Black Lab,

2020, 298 pages.

Lorsque Lou, encore adolescente, s’est enfuie en France avec Mike son professeur de karaté, elle était convaincue qu’il était l’amour de sa vie. Mais Mike ne tarde pas à se montrer tel qu’il est et Lou est détruite. Dix-huit ans plus tard, Lou revient dans sa ville natale et elle découvre que Mike a engagé une relation avec une adolescente. Pour éviter que l’histoire ne se répète, elle est déterminée à le dénoncer. Mais Mike est un prédateur de la pire espèce. Alors que Lou tente de le traîner en justice, elle est à nouveau menacée de redevenir sa proie.

La Peur est un roman psychologique qui met en scène Lou, alors qu’elle a la trentaine. Après la mort de son père, Lou s’installe dans le cottage de ses parents pour tenter de fuir sa vie londonienne et de se reconstruire. Quand elle croise, Mike, un homme de 50 ans avec lequel elle a eu une relation alors qu’elle était mineure, tous les souvenirs de Lou refont surface d’autant plus qu’elle le prend en flagrant délit avec Chloe, une adolescente de 14 ans. Pour arrêter ce pédophile, Lou est prête à tout.

Alors que Le Consentement de Vanessa Springora vient de paraître, j’ai trouvé tout à fait à propos de me plonger dans ce livre qui met aussi en scène, de façon fictionnelle ici, l’emprise d’un homme adulte sur une adolescente. Par un jeu de va et vient, l’auteure nous plonge dans le passé de Lou et les conséquences que sa relation avec Mike a eu sur sa vie de femme. Lorsqu’elle a 14 ans, Lou tombe éperdument amoureuse de Mike, son prof de karaté. Elle noue une relation intime avec cet homme de vingt plus vieux qu’elle qui ira jusqu’à l’enlever et qui se révèlera être un pervers.

A travers ce récit, l’auteur dissèque les mécanismes qui font qu’une gamine tombe sous l’emprise d’un homme beaucoup plus âgé qu’elle. Le roman bascule dans le thriller quand Lou, par hasard, tombe sur Chloe et Mike. Elle va alors tout mettre en œuvre pour le mettre hors d’état de nuire.

J’ai vraiment aimé ce bouquin d’un bout à l’autre. Outre l’aspect psychologique, l‘auteure nous plonge dans un livre aux nombreux rebondissements. La victime a-t-elle le droit de devenir le bourreau? De se venger? J’ai été happée, ferrée par cette intrigue complexe qui ne laisse pas deviner sa fin et quelle fin! J’en suis encore scotchée.

« La Peur » est un excellent thriller psychologique qui me marquera longtemps. 

3 réflexions sur “La Peur de C.L Taylor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s