Diamants de Vincent Tassy

 

Diamants de Vincent Tassy,

Publié aux éditions Mnemos,

2021, 472 pages.

D’un hiver sans fin naît l’espoir d’un printemps radieux
L’Or Ailé, de la cité immortelle, est descendu des cieux.

Seigneur ou roturier, lequel deviendra son suivant ?
Serviteur, conseiller, dévoué ou confident
Dans le labyrinthe d’Œtrange, il devra le guider
Du royaume de Ronces, aux Brumes emplies de danger.

De l’hiver au printemps, de l’obscurité à la lumière
Percerez-vous les secrets de L’Or Ailé venu sur Terre ?

Je connais Vincent Tassy grâce à Apostasie, un roman gothique sombre et poétique à souhait. Avec Diamants, l’auteur nous offre également tout à la fois un roman sombre et lumineux mais qui renoue avec les thèmes chers à l’auteur.

Il est d’abord difficile de résumer en quelques lignes l’intrigue de ce roman. Dans le royaume ou plutôt reinaume de Vaivres, un ange tombe. Baptisé Avigdor, toute la cour et le peuple entier se tournent vers lui avec espoir car il est dit dans le livre du Diadema qu’il apportera prospérité et paix. Mais Avigdor est un être mystérieux, troublant, aux pouvoirs fascinants et il attire bientôt les convoitises des autres royaumes.

J’ai eu un peu de mal à me glisser dans cette histoire. Vincent Tassy possède une plume qu’on ne lit plus guère que dans les classiques et son intrigue, au départ, se fait très mystérieuse à l’image de cet être d’or tombé sur le royaume. Puis les cent premières pages passées, j’ai été happée parce que c’est  justement le mystère qui entoure Avigdor qui m’a passionnée. D’où vient-il? Quels sont ses pouvoirs? Vincent Tassy crée un univers onirique très dense fait de mythes et de légendes aux accents parfois chrétiens, parfois païens mais aussi platoniciens. Avigdor est un être de lumière qui ne supporte pas la nuit, les ténèbres. C’est presque un nouveau-né paralysé par les ombres lorsque vient le soir, un être qu’il faut rassurer.

A ses côtés, on découvre un reinaume exsangue gouvernée par des femmes au bord de la folie. Il y a la reine Alamasonthe dont le cœur est presque froid comme celui de la pierre; Daphnéa son aînée qui va basculer dans la folie et enfin Savannah, la rebelle qui préfère les bois à la cour. Le pouvoir est une malédiction dans cet univers dont personne ne veut vraiment au final. Vincent Tassy tisse un univers de fantasy bien particulier. Il reprend certains codes, en détournent d’autres pour nous offrir un monde étrange à l’image du royaume d’Oetrange dans lequel se déroule la majorité de l’intrigue.

Il y a enfin toute la poésie gothique de Vincent Tassy. Il est vrai que cette manière de raconter ne plaira pas à tous. Il faut aimer le sombre, le lugubre, le mystère. Il faut aimer aussi de pas vraiment savoir où l’on met les pieds et se laisser guider par l’auteur, au fil des pages.

« Diamants » est un roman à part, une bijou brut qu’il faut apprendre à connaître, à aimer, à découvrir.

2 réflexions sur “Diamants de Vincent Tassy

  1. J’aimerais bien le découvrir, je me le note pour un jour mais manquant tellement de temps et sa plume étant si obscure je pense que ça ne va pas être pour cette période toujours à 100 à l’heure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s